Vous êtes ici : Accueil Zaclys Astuces / Les rubriques / Informatique / Web / Webmaster

Voir un article

illustration

© Tito

Comprendre le Cloud Computing (l'informatique dans les nuages)

C'est quoi le Cloud computing ? on en parle de façon tres abstraite, même sur les forums des hébergeurs qui sont en train de mettre au point ces nouvelles offres. Mais c'est quoi ? quel intérêt ? révolution ou pas ?

Le principe fondateur est de pousser à l'extrême la logique de mutualisation et de virtualisation, en faisant des serveurs virtuels sur des serveurs ... virtuels !

Imaginez : des gros hébergeurs comme OVH (60 000 serveurs) monte des clusters immenses avec par exemple je dis nimporte quoi : 512 CPU, 2 000 Go de ram, 800 To de disque dur , des Go de bande passante, des onduleurs immense, des salles blanches comme ... comme ils ont déjà.

Ensuite ils louent la dessus une partie des ressources : cad que le client peut louer 1/4 de cpu comme il peut en louer 8 ou plus, avec 256 Mo de ram ou 20 Go de ram, de la bande passante etc  , il paye en fonction ... et il peut meme autoriser ou non le dépassement de ressource (tres utile pour les montées de charges ponctuelles , sans avoir à louer tout le temps une grosse config).

Et le client peut à tout moment augmenter et diminuer ces ressources virtuelles d'un simple clic sur une interface web ... (et augmenter ses factures d'autant).

Ensuite pour utiliser ces ressources louées  il a une interface web minimaliste pour créer en toute liberté ses machines virtuelles : je crée un serveur1 avec 1/4 de cpu (car j'ai loué 1 cpu entier), 512 Mo de ram, 10 Go de disque, je dis quel os je veux (parmi une liste de distribs pré customisée, pour le web, pour la messagerie etc) , et en 2 secondes la machine virtuelle est prete, j'ai un acces ssh pour faire ce ke je veux dessus comme sur un vrai serveur, mais je suis meme pas obligé puisque les distrib sont pré réglées pour un usage).
J'en crée autant que je veux en leur partageant les ressources que je loue... je peux même les dupliquer à l'identique, créer des masters (des modèles) pour les réutiliser plus tard.
Je peux les arreter, les réinitialiser, changer d'OS, les mettre en pause, changer leur priorité, leurs ressources ... tout ça en live, à la souris et à distance... j'ai des graphiques d'utilisation pour chaque serveur virtuel que j'ai créé pour suivre le s taux d'utilisation et intervenir si besoin.
Et bien sur , l'intérêt de la mutualisation et de la virtualisation : je peux leur donner des ressources minimum et les laisser se partager les ressources non allouées au besoin (ça c'est le top, ça permet d'encaisser des monter en charge en partageant les ressources)

Bref plus besoin de mettre les mains dans le cambouis, plus de salle blanche, plus de racks de serveurs, plus d'onduleurs, de cables, de matos à entretenir, à renouveler ... et plus d'admin sys/reso ni de techniciens ...

Et pour ceux qui seraient effrayés par ces outils, ou qui n'ont pas besoin de plusieurs serveurs virtuels,  ils peuvent directement louer un tout petit Cloud tout prêt et adapté à leur usage (web, mail, ou autre : baptisé AppCloud ou DevCloud par exemple chez OVH) sans rien tripoté du tout (en fait c'est un cloud avec un seul et unique serveur virtuel dedans déjà créé et configuré : rien à faire).

C'est ça le cloud, l'informatique dans les nuages : tout est virtuel et sans limite.

La cible : tous les serveurs web, mails, filers, videos, sites internet, extranet et même intranet, et même les progiciels métiers qui sont de plus en plus en interface web (même si les DSI sont encore frileux pour externaliser des données confidentielles, on a prévu des nuages privés interne).

Car c'est beaucoup moins cher que d'acheter et gérer ses propres serveurs, car ovh ou un autre pour louer 300 CPU va physiquement en acheter ... 30  !
Bien sur, car ils savent que les clients qui louent 2 cpu n'en utilisent en vrai que 10% sur 90% du temps ... comme sur tous les PC du monde entier. Donc si j'ai 100 clients qui me louent 3 cpu, pas besoin de mettre en place 300 cpu , puisque 90% du temps il n'en utiliseront que 30 ... et que pour les 10% du temps qu'il leur faudra vraiment la totalité des ressources louées, ce ne sera pas en meme temps pour chacun ... (et pour compliquer : physiquement les cpu sont des xeon ou plus gros, et ce qui est loué virtuellement ce sont du P4 ou moins, cad que sur un xeon on peut tailler 8 , 16 ou 24 cpu virtuels plus petits).

Pour les disques dur c'est pareil, aucun serveur n'utilise 100% de ses disques durs (surtout les premiers mois)  ... donc sur l'ensemble de ses clients, ovh peut espérer économiser physiquement entre 20 et 50% (j'imagine) des téras qui seront loués !  et chaque octet ne sera physiquement utilisé sur ses baies de disque dur que quand il sera vraiment utilisé par le client ! 
Le client loue virtuellement 10Go , mais en réalité pas un seul octet ne lui ai réservé à l'avance ... c'est uniquement quand il créera des fichiers que cet espace sera tout simplement utilisé, dans la limite de ce qu'il a loué. 
Donc la encore, la mutualisation et la virtualisation permet des grosses grosses économies de ressources inutilisées qui sont gaspillées partout sur l'informatique classique en serveur dédié.


Pour résumé il y a donc 2 couches de virtualisation :
 - 1 première sur les clusters d'ovh ou autres , pour créer des serveurs virtuels dimensionnés en fonction des ressources que le client loue effectivement (c'est le cloud), et qu'ovh pourra redimensionner au besoin d'un clic si le client a besoin de plus de ressources (et qu'il paye pour les avoir),
  - puis une seconde couche par la dessus au niveau du client qui va lui aussi faire des serveurs virtuels sur son serveur virtuel et dispatcher ainsi ses ressources louées, tout ça d'un clic de souris avec une interface web lui permettant de gérer ses serveurs virtuels (créer, dupliquer, ressources etc).


Le client mutualise ses ressources louées entre ses serveurs virtuels (flexible et économique) et ovh mutualise aussi ses ressources physiques réelles sur tous ses serveurs virtuels loués (flexible et économique pour lui aussi).

4 818 clics - Créé le 26/05/2010 par Tito - Modifié le 26/05/2010



Réagissez, commentez, discutez ...

Info2 réactions.

  • par ahordez (non connecté) - 29/05/2010 16:00

    Excellent article !
    Peut être peut on parler aussi de Amazon Elastic Compute Cloud (Amazon EC2) qui est je crois un produit (presque) mature dans le domaine

  • par Thomas (non connecté) - 28/05/2010 16:34

    Très bon article, merci, et hâte que OVH nous sorte ça :) (en sortant de la gamma test).



(sert uniquement à vous signaler les réactions)




Partager ?

diaspora  G+  facebook  twitter  Digg  Yahoo  Delicious  Technorati  myspace


Voir d'autres articles en rapport avec celui-ci ?



Stats des clics sur cet article : cliquez ici »



Vous voulez contribuer et publier un article dans cette rubrique ?

InfoMerci de vous identifier ou de vous créer un compte si ce n'est pas déjà fait.


icone user Me connecter :

InfoMerci de saisir vos identifiants.




Me reconnecter automatiquement à chaque visite sur ce navigateur :
               





retour






Plan du site | Aide | Mentions légales et CGU | RGPD | Travaux et incidents | Budget | Faire un don | Chouchen | Z pub | Logo et prospectus

© Association la mère Zaclys 1998-2019  - Zaclys v2.5

Suivez nous sur Diaspora, Mastodon, Google+, FaceBook ou Twitter